Education

Environnement et Développement durable

Bien vivre ensemble

La ville mène des actions pour l'amélioration du cadre de vie. Partant du principe qu’une ville propre est une ville où il fait bon vivre pour tous, la municipalité s’est engagée dans une politique ambitieuse : respect des exigences environnementales, collecte sélective des déchets ménagers, mise en valeur du patrimoine végétal, lutte contre la pollution canine…

Règles de bon voisinage

Balayage des trottoirs

Tous les propriétaires ou locataires sont concernés par des servitudes de trottoirs, ce qui

signifie qu’ils doivent les entretenir notamment en cas de neige ou de gel.

Élagage des arbres

Les riverains doivent élaguer les arbres, arbustes et haies en bordure de la voie publique

de manière à ce qu’ils n’empiètent pas sur celle-ci.

Déjections canines

Elles sont souvent la cause de désagréments pour les piétons. Il appartient à chaque maître de faire disparaître les traces du passage de son animal, afin qu’enfants et parents puissent se promener agréablement. La municipalité a installé, dans le Parc Charles de Gaulle, une “canisette” afin que les propriétaires récupèrent les déjections de leur animal.

Nuisances sonores

Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l'aide d'outils ou d'appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage ne peuvent être effectués que : - les jours ouvrables de 8h30 à 12h et de 13h30 à 19h30 - les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h - les dimanches et jours fériés de 10h à 12h. Les propriétaires d’animaux sont tenus de prendre toutes mesures propres à préserver la tranquilité des habitants du voisinage et ce, de jour comme de nuit.

Collecte sélective des déchets

Les déchets doivent être déposés dans les conteneurs semi-enterrés et enterrés à votre disposition. Afin de pouvoir introduire les sacs dans les tambours, merci d’utiliser des sacs de 50l maximum ou  de veiller à ne pas trop remplir vos sacs. Vous trouverez ci-dessous les consignes de tri :

- Conteneurs jaunes : tri sélectif (sac jaune disponible en mairie)
- Conteneurs noirs : ordures ménagères (à déposer en sac fermé)
- Conteneur pour le verre : bouteilles, pots et bocaux en verre > 12 points de collecte : Rue du Parc des Sports, Cimetière, Au Foyer Municipal, Rue des Magnolias, Au Parking de l’Ecole Privée Notre-Dame, Rue Pierre Bouneau, Rue du Colonel Couilleau, Avenue Laporterie, Avenue de Villeneuve, ZA Guillaumet, Déchèterie, Rue du Comte
- Conteneur pour les papiers : tous les papiers > 5 points de collecte : Rue Bouneau, Cimetière, Avenue de Labouanou, Déchèterie, Avenue de Laporterie.

- Bacs à vêtements > 5 pôles de collecte (Centre socioculturel, Place du 19 mars 1962, Labouaou PN37, Déchèterie et Gamm Vert)

Déchets verts

Collecte les 1er et 3ème mardis de chaque mois en sacs biodégradables vendus en mairie

Objets encombrants

Enlevés à la demande par les services municipaux si impossibilité de les amener à la déchetterie

Déchetterie

Adresse : ZA Guillaumet, Route de Caluchet - Téléphone : 05 58 45 19 89

Horaires : Lundi 14h - 18h / Mardi - Mercredi - Vendredi : 9h - 12h et 14h - 18h / Samedi : 9h - 12h et 13h30 - 18h

Composteur
Le SICTOM du Marsan met gratuitement des composteurs à disposition (dans la limite d’un par foyer). Pour cela, vous pouvez vous inscrire à l’accueil de votre mairie. La récupération des composteurs se fera également en mairie.
 

Caisse déchèt’tri
Pour faciliter le tri des petits déchets (ampoules, piles, appareils électriques,..) qui sont à déposer en déchèterie, le SICTOM du Marsan met gratuitement à votre disposition des caisses déchet’tri (dans la limite d’un exemplaire par foyer).
Dimensions : 50cm x 30 cm x 20 cm (30 litres pour 1.9kg)
Vous pouvez commander votre caisse sur www.sictomdumarsan.fr rubrique « déchèterie ».
Plus d’informations au 05-58-06-74-74. 
Le retrait de votre caisse se fera en mairie.

La gestion différenciée des espaces verts

Qu'est-ce que c'est ?

Il s’agit d’une façon de gérer les espaces verts sans appliquer à tous les espaces la même intensité ni la même nature de soins. Selon cette approche, inspirée de techniques agricoles traditionnelles ou de gestions douces, il est inutile, voire écologiquement non pertinent, de tondre systématiquement toutes les surfaces enherbées. Ceci conduit à n’obtenir qu’un même milieu de pelouse rase, à la fois banal et appauvri en biodiversité. Certains espaces moins fréquentés, aux sols plus fragiles, ou écologiquement précieux soient laissés à eux-mêmes, éventuellement fauchés de temps en temps, en fonction des périodes de floraison.

Pour quoi faire ?

La tonte différenciée, plus écologique que la tonte classique, permet le développement de la biodiversité. Le but

est de respecter et préserver l’environnement. La tonte différenciée représente un gain de moyens humains, de

temps et de carburant. Laisser pousser l’herbe tout en la gérant permet de dégager du temps pour l’entretien non

chimique consommateur de temps. Aucun coût particulier n’est engendré, sauf si l’on choisit un système de

fauchage qui peut demander l’intervention d’un matériel spécifique.

Qu'est-ce que ça change ?

Sur un même espace, la hauteur de tonte sera différente en fonction de la fréquence d’utilisation des parties.

Par exemple, une partie dédiée à la promenade sera régulièrement tondue à une hauteur réduite, au contraire

d’un espace peu fréquenté, qui sera moins souvent tondu et avec une hauteur de coupe plus élevée. On peut aussi créer des chemins dans des parties laissées en prairie, en faisant un passage avec la tondeuse. Le périmètre autour des arbres sera aussi peu tondu. Les fleurs sauvages réapparaissent dans les parties tondues moins fréquemment, c’est ce qu’on nomme la « végétation spontanée ». Celle-ci attire les insectes tels que les papillons et les oiseaux insectivores. Il s’agit d’identifier des espaces plus naturels où le trèfle, les pâquerettes peuvent s’exprimer en toute liberté, pour le plaisir de la biodiversité.

La végétation spontanée est un atout visuel. Elle ne doit pas être confondue avec une négligence de l’entretien des espaces verts.

Objectif Zéro Phyto

Le 22 juillet 2015, l’Assemblée nationale adopte la loi de transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit la mise en place de l’objectif zéro pesticide dans l’ensemble des espaces publics à compter du 1er janvier 2017 : interdiction de l’usage des produits phytosanitaires par l’État, les collectivités locales et établissements publics pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts, et les voiries.

Les produits phytosanitaires, qu'est-ce que c'est ?

Les produits phytosanitaires sont des préparations contenant une ou plusieurs substances actives, ayant pour action soit de :

  • protéger les végétaux ou produits végétaux contre tout organisme nuisible

  • exercer une action sur les processus vitaux des végétaux

  • assurer la conservation des végétaux

  • détruire les végétaux ou parties de végétaux indésirables.

Comment réduire leur utilisation ?

L’application phytosanitaire ne doit plus être systématique et la recherche d’une technique d’entretien non chimique doit se faire. Il n’y a pas une seule technique non chimique qui serait la bonne pour remplacer les produits phytosanitaires, mais une combinaison de techniques alternatives au chimique. Cela doit s’accompagner d’une meilleure acceptation de la végétation spontanée sur l’espace public, de la part des élus, des agents et des habitants : le résultat visuel sera différent de ce qu’il était précédemment avec l’utilisation des produits phytosanitaires.

ADRESSE

Hôtel de Ville

1 place des Déportés

40270 GRENADE-SUR-L'ADOUR

HORAIRES

Du lundi au jeudi :

8h30-12h / 13h30-17h30

Vendredi :

8h30-12h / 13h30 - 17h

CONTACT

© Ville de Grenade-sur-l'Adour. Créé avec Wix.com